Portail:Accueil

De Wiki EELL.

Portail des thèmes abordés
Le projet libre que vous pouvez améliorer
70 articles en français

Version classique

Le projet mkd

La nécessité d'assurer un suivi de la qualité logicielle

Pour vous convaincre de la nécessité d'intégrer dans toute démarche de développement (qu'elle se fasse dans le cadre d'une entreprise, d'un projet institutionnel, d'une réalisation bénévole en logiciel libre) une approche raisonnable de la qualité logicielle, nous pourrions lister les plus fameuses défaillances de l'histoire de l'informatique et d'autres domaines de l'ingénierie.
Sans nous lancer dans le récit exhaustif de ces grandes catastrophes techniques dont les plus fameuses ont coûté des vies humaines tandis que d'autres ont gaspillé des milliards de budget, citons tout de même quelques cas où une défaillance informatique s'est avérée responsable au moins en partie d'une catastrophe[1] :
  • la sonde Mariner 1 dont l'explosion a été déclenché 294,5 secondes après son décollage en raison d'une défaillance des commandes de guidage ;
  • le satellite Mars Climate Orbiter a raté sa mise en orbite autour de la planète Mars pour s'écraser sur la planète rouge : certains paramètres avaient été calculés en unités de mesure anglo-saxonnes et transmises à l'équipe de navigation qui attendait ces données en unités du système métrique. Coût total du projet : 327,6 million de $ ;
  • Therac-25 est une machine de radiothérapie qui coûta la vie à plusieurs patients ;
  • Le projet Virtual Case File est un fiasco : le développement, commandé par le FBI, fut entièrement abandonné au bout de 5 ans et 100 millions de $ ;
  • Le vol 501 de la fusée Ariane 5 : elle explosa lors de son premier vol, 40 secondes après son décollage, emportant avec elle les 370 millions de dollars investis dans le projet et les satellites qu'elle devait transporter.
Ces projets sont bien sûr hors du commun et sont bien différents de ceux que chaque entreprise, ingénieur ou développeur rencontrera dans sa carrière. Souvent, le risque causé par une panne est plus limité. Toutefois, de nombreux projets nécessitent un haut niveau de sureté de fonctionnement :
  • Contrôle de centrale nucléaire,
  • Émetteur de télécommunication/télévision (niveau d'émission des ondes),
  • En général, tout logiciel qui peut contrôler un équipement électrique/électronique utilisant une puissance électrique potentiellement dangereuse,
  • De façon générale, tous les logiciels contrôlant des équipements impliquant des êtres vivants (médical, transport, ...).
Néanmoins, même pour les projets ne requérant aucun niveau de sécurité, la présence de bogues provoquant la défaillance d'un système peut engendrer des coût imprévus voire mener à l'échec d'un projet, ce qui est déplaisant pour tous les intervenants. En 2002, une étude commandée par le National Institute of Standards and Technology conclue que les bogues et les erreurs logiciels coûtent chaque année 59 billions de $ à l'économie américaine soit 0,6 % du PIB. https://fr.wikibooks.org/wiki/Introduction_au_test_logiciel/Introduction
  1. Les plus curieux d'entre vous pourront trouver d'autres cas dans l'article « 20 famous software disasters » publié sur devtopics.com pour ce qui concerne l'informatique. Pour l'ingénierie en général, voir la catégorie catégorie « Engineering failures ».

Le générateur de documents mkd

mkd est un générateur de documentation performant avec la plupart des langages de programmation, il a vu le jour à la fin des années 1980 pour être utilisé sous UNIX puis sous Windows. Il y a eu des compilations pour de nombreuses plateformes. Nous conservons en relique la version mkdoc 3.2 pour UNIX qui a été recompilée en 2004 sous système d'exploitation UBUNTU en changeant seulement le module de compilation makefile qui n'était pas adapté .

Routes pour GPS

OpenCPN est un logiciel ouvert. Les routes et points de routes (WayPoints) sont enregistrées dans un format XML ( GPX )
Les routes créées avec OpenCPN (en 2010) ne tiennent pas encore compte des dangers proches de la route suivie.
Les anciennes routes créées avec le traceur de routes CmapECS qui, elles, tiennent compte des dangers environnants, ne peuvent pas être chargées directement par OpenCPN.
Dans l'attente il est possible de transformer les routes créées par CmapECS vers le format texte à l'aide de CmapGpsu, puis de les transférer au GPS ou de les enregistrer au fomat GPX avec GPSU.

Portail:Accueil

L'EELL ne garantit pas le contenu mis en ligne.
L'EELL étant un hébergeur, elle ne saurait être tenue responsable des erreurs éventuelles contenues sur ce site.
Chaque rédacteur est responsable de ses contributions.
Contacts : Bistro de l'EELL Google+
Outils personnels